We have a dream…

Arizona première partie

Arizona

Nous allons visiter nos premiers parcs nationaux. On espère que l’on sera un peu plus émerveillé que par les State-Park…Nous faisons un bref passage en Arizona.
Nous commençons par le parc de Petrified Forest et, si l’approche n’est pas visuellement formidable, (on est toujours dans le même style de paysage, un vaste plateau désespérément…plat) c’est dans les entrailles de la terre que tout se joue! Nous découvrons un paysage apocalyptique et ma foi, une certaine émotion minérale nous envahie. C’est un bon début!

image

image

image

image

image

image

image
Notre divagation nous emmène ensuite au Canyon de Chelly où nous avons eu là un premier coup de foudre. C’est un petit canyon anonyme mais nous y arrivons un peu avant le soleil couchant. Nous entamons à pieds la longue et abrupte descente à flanc de falaise vers la « White House » alors que quelques derniers « blancs » remontent de leur balade dans un flot de transpiration. Nous nous retrouvons rapidement seuls en territoire Anasazis parmi quelques jeunes locaux qui se défoulent dans ce paradis minéral en courant à travers les pentes vertigineuses du canyon ou en escaladant le sentier comme un chemin de footing. Le paysage est fantastique, magnifié par les voix et les cris des autochtones dont les échos sont amplifiés par la forme arrondie de la falaise. Nous remontons le chemin escarpé au crépuscule, accompagnés un moment par une famille d’indiens qui revient, à cheval, des champs cultivés du fond du canyon. Leur progression est lente et sûre et nous nous arrêtons pour les laisser passer et les regarder. Dans les passages périlleux ou étroits, ils descendent de cheval et le son des sabots, qui claquent sur la roche, associé aux bruits de l’effort humain résonne dans le canyon qui s’enfonce tout doucement dans le silence de la nuit. Nous nous posons un moment sur un banc naturel à flanc de falaise pour méditer et écouter les derniers bruits de l’activité humaine qui quitte le canyon. Tout redevient silence et seul l’esprit des ancêtres Navajos semble habiter les lieux. Perdus dans nos pensées, le temps passe, lorsque un halo juste en face de nous attire mon attention. D’abord très faible, il semble petit à petit prendre de la consistance et c’est avec stupeur et bonheur que nous assistons pour la première fois de notre vie à un levée de lune dans un lieu aussi insolite, seuls au monde dans ce canyon majestueux. Une belle et pleine lune vient bientôt inonder de lumière cet empire minéral. Ce soir les anciens sont venus nous voir et nous les en remercions du plus profond de notre cœur.

image

image

image

image

image

image

image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :