We have a dream…

Le Nouveau Mexique

Le Nouveau Mexique

L’état du Nouveau Mexique va enfin nous amener un peu d’espace et de liberté. Nous montons nous mettre au frais dans la montagne Sangré de Cristo pour faire le tour de la vallée enchantée et nous allons réellement tomber sous le charme de cette région. On trouve enfin de grands espaces de moyennes montagnes, vierges et accessibles par des pistes roulantes. On peut coucher où l’on veut, dans les forêts, dans les prairies, aux bords des ruisseaux, un vrai bonheur qui nous a fait un peu (beaucoup!) défaut jusqu’à présent. Les pistes aux abords de Red river sont splendides et accessibles aux engins tout terrains, (un vrai paradis je vous dis…), les ruisseaux sont poissonneux, on se prend l’unique télésiège du coin pour monter la haut sur la montagne et redescendre à pieds. Le soir on se fait un bivouac au milieu de rien dans la Midgnight Meadow…Il a fallu que je cherche la vraie traduction pour convaincre Michèle de rester là,… j’avais eu le malheur de lui dire en nous promenant que celà voulait dire « les fantômes de minuit » ! et bien sur elle ne voulait plus coucher là…
image

image

image

image

Donc on a passé une excellente nuit, sans fantôme…,et sans ours non plus! Ensuite nous avons cheminer le long de la « enchanted vallee » qui mérite vraiment son nom. De superbes paysages, de jolis petits villages, des gens sympas, un temps juste frais comme il faut, bref, tous les ingrédients réunis pour vivre à la bonne heure. À Los Alamos on remonte au temps des indiens d’origine qui habitaient dans des grottes creusées dans des falaises et dans de petits villages lovés au fond des canyons et dont ils restent quelques traces archéologiques. Puis il est temps d’aller enfin voir notre premier rodéo à Santa Fé où nous allons assister à un véritable show qui va nous combler au delà de toute attente. On va y trouver toute la panoplie du parfait spectacle américain! Du défilé des anciens combattants du Vietnam au spectacle de clowns en passant par des Pom-Pom girls très spéciales puisqu’à cheval, le spectacle est partout et ininterrompu. Pas d’entracte aux États Unis, pas besoin puisque on mange et on boit de toute façon du début du spectacle jusqu’à la fin! C’est impressionnant, il n’y a absolument dans les gradins aucun spectateur américain qui ne tienne pas un morceau de bouf dans les mains!!! A tel point que, au début du spectacle comme on avait rien dans les mains, et bien se sont nos voisins qui nous ont proposé de partager quelques uns de leurs beignets…Donc finalement on a fait comme les autochtones et c’est immergé complètement dans l’ambiance et on s’est empiffré de churros pendant que les Pom-Pom girls nous offraient à elles seules un show exceptionnel. Ses amazones vont nous montrer tous leurs talents au travers de courses de vitesse et de maniabilité impressionnantes tout en maniant drapeau américain et divers fanions avec une dextérité hallucinante. Après le traditionnel hymne américain qui ponctue chaque événement sportif les professionnels du rodéo sont entrés en scène. Et une fois de plus, les deux petits ploucs ont été bluffé. À la télé c’est déjà impressionnant mais en vrai on a l’odeur et le mal de cul en plus! Bien oui, deux heures sur des bancs en bois à voir de pauvres gars se faire défoncer par des chevaux et des bœufs en folie, par un effet de mimétisme ça vous massacre le popotin! Mais enfin c’est rien comparé à ce que doivent endurer les participants au rodéo. Le rodéo de Santa-Fé est un rodéo professionnel, c’est à dire que les cow-boys payent pour participer mais que les premiers de chaque catégorie empochent une substantielle prime…mais seulement les « number one » empochent l’oseille donc le spectacle est de qualité et il n’y a pas de place pour le chiqué. Et moi je suis bien comptant de rester tranquillou sur mon petit banc de bois dur…C’est pas le taureau-piscine du Castellet! C’est dur pour tous le monde, les spectateurs, les participants et même pour les petits veaux qui sont pris au lasso en plein élan et qui se retrouvent en une dizaine de secondes plaqués au sol par un gros cow-boy et proprement ficelé comme une rosette dans un étalage de boucher. Du grand, du beau spectacle, un seul mot: respect, respect pour tout ses gens et tout ses animaux qui donnent de leur temps et de leur sang pour perpétuer une tradition de communion entre l’homme et son environnement.
image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

À la fin du spectacle on a été faire un tour dans la fête foraine des années 50 qui fait également partie du show avant d’aller dormir avec les cow-boys sur le parking entre deux remorques à chevaux. Santa Fé est une ville charmante avec un centre-ville animé, un peu typé artiste/intello avec de belles places, de belles maisons et des commerces sympa. On y passe la matinée avec le tandem et, encore un signe du destin…nous arrivons devant une église construite en 2003 selon l’inspiration française de son architecte et dans un coin du parvis, parfaitement orienté, il y a…un Labyrinthe! C’est une copie de celui que l’on peut trouver dans la cathédrale de Chartres mais avec l’énorme avantage de ne pas être encombré par une multitude de chaises et de bancs ce qui le rend conforme à sa destination première, c’est à dire parfaitement utilisable. Je me souviens de ma déception lors de ma visite de la cathédrale de Chartres lorsque je n’avais pu qu’entrevoir des morceaux de labyrinthe entre les bancs et les chaises et aujourd’hui, à Santa Fé, ici et maintenant, je peux enfin savourer les étapes de mon chemin initiatique. La quête de la rose, l’alternance de l’espoir et du découragement, l’envie de renoncer puis la projection en avant sans autre raison qu’une certaine foi, tout est là et bien plus encore. Je ne sais pas où vont mes pas mais j’aime où ils m’emmènent.

image

image

image

Commentaires sur: "Le Nouveau Mexique" (1)

  1. Malou Bruneton a dit:

    quel beau voyage !!!!! vous étes sur de revenir un jour? SOYEZ PRUDENTS. Malou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :