We have a dream…

Les Golden Isles Géorgie

Le paysage change maintenant et nous traversons un vaste territoire marécageux plein de bébêtes en tout genre, les naturalistes passionnés y verront moultes espèces de curbitacé, d’hornitorinx machinchose mais nous, nous y voyons surtout des moustiques, des araignées et pleins d’autres bestioles dans le même genre… Bon d’accord il y a bien quelques piafs peinturlurés qui décollent de temps en temps, quelques crabes bleus…? (Celui qu’on a vu devait être grave malade!) et des écureuils de partout qui affolent notre pauvre Couic qui ne sait plus où donner de la tête.
image

image

image

image

image

On arrive quand même dans la Jekill’s Island à mettre un œil sur deux ratons laveurs et enfin un couple d’alligators sauvages. L’île est agréable à parcourir avec un côté sud sauvage et un côté nord un peu plus civilisé avec de très beaux parcs entourant de luxueuses maisons propriétés de grandes familles comme Goodyear ou Rotchild…Il y a également un beau campground étonnement peu cher pour l’endroit (20$ pour une primitive aéra) comparé au 150$ minimum demandés pour une chambre sur l’île…et nous choisissons de nous y arrêter pour quelques jours, le nombre dépendant, comme depuis le début de notre voyage, du prochain orage…pendant qu’il fait encore beau nous louons au camping des vélo pour faire le tour de l’île. Quel plaisir de se dégourdir les jambes et de faire la course avec les écureuils et les biches…sauf que les vélos américains n’ont pas de freins au guidon…mais freinent par rétropédalage. Attiré par de beaux deers au bord du chemin qui me demandent juste d’avoir une belle photo sur Facebook, je fais un demi tour savant sur l’étroite bande cyclable alors que Mich est en pleine accélération…
…on a mis un sacré moment pour séparer les deux vélo et pris un bon fou rire.

image

Le meilleur étant que les deux deers se sont sûrement bien marrés aussi puisqu’on les a retrouvés hilares à peine plus loin, légèrement dissimulés dans le sous-bois. Ils auront donc droit à leurs photos sur Facebook.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Un vent fort nous chasse de la plage côté Est et les traces du dernier ouragan côté Ouest incitent à une certaine mélancolie. Les orages s’amoncelants d’une façon inquiétante nous poursuivrons un peu plus au sud notre recherche désespérée d’une terre d’accueil pour nos deux malheureuses chaises longues en mal de coup de soleil!

Commentaires sur: "Géorgie suite Golden Isles" (3)

  1. il faut pas désespérer le soleil arrivera un jour………..

  2. bernaud a dit:

    Bonjour,

    Plus de nouvelles de votre périple depuis le 9.05, êtes-vous en panne d’idées ou problème technique ?

    Après les températures agréables en Corse, ici c’est de pire en pire…

    Bon courage et bonne suite…
    Bises.

    Blandine & Gérard

    • Non, juste que l’on a enfin trouvé la chaleur en Floride avec la fainéantise qui va avec…
      Pour le moment je me contente de mettre des photos sur Facebook mais je vais reprendre la plume…
      Bises
      Phil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :