We have a dream…

Bowling green Tété

BOWLING GREEN

Nous faisons maintenant une petite halte de 4 jours dans la ville universitaire de Bowling green dans le Kentucky oú notre fille Estelle fait ses études. Les retrouvailles sont comme toujours émouvantes et nous aurons même la chance pendant notre séjour de pouvoir discuter à quatre avec notre fils grâce à Facebook. Merci à la victoire des verts qui ont permis au fiston de donner de ses nouvelles. Je vais me mettre à aimer le foot…

image

image

image

image

Le site du campus universitaire semble paradisiaque, les colocataires d’Estelle sont super sympa et l’ambiance, même au bout de 8 mois, semble excellente entre eux. Les voyages semblent adoucir les caractères…un peu. Le soir de notre arrivée c’est la fête du printemps sur le site de l’université et il y a des jeux organisés un peu partout sur le campus. L’ambiance est vraiment bon enfant, pas de viandes saoules, les étudiants attendent sagement leur tour devant les structures gonflables dans la bonne humeur, ils se déchaussent tous avant de sauter dans les structures gonflables, font attention de respecter leur place dans la file d attente et si par distraction vous oubliez votre tour, ils ne vous passent pas discrètement devant (en jubilant intérieurement de vous avoir bien niquer…) mais au contraire vous rappellent gentiment que vous pouvez y aller si vous le souhaitez, et tout le monde est encouragé par tout ceux qui les regardent. Cela me rappelle les fêtes de village sauf que là, il y a dix mille fois plus de monde…mais toujours cette impression de tranquillité, d’atmosphère bon enfant, de sécurité qui nous paraît incroyable par rapport à ce que nous pouvons connaître ou voir dans notre petite ville de Saint Étienne … Bon, d’accord on est dans le centre rural des USA et c’est certainement différent dans les mégalopoles d’autres états mais quoi qu’il en soit il est franchement agréable de se sentir en sécurité de jour comme de nuit.
Jusqu’à présent et depuis que l’on voyage à l’étranger en camping car et que l’on dort la nuit, garer n’importe où en ville, la seule fois où on s’est fait remuer le camping car par des ivrognes noctambules…c’était bien en France, devant la cathédrale de Reims… par des espagnols éméchés… CQFD
Revenons à Bowling green et son musée de la corvette. La ville abrite des usines Chevrolet d’où sortent les fameuses corvettes. Tout un tas de corvettes sont à gagner dans le hall d’entrée du musée! J’achète un billet de tombola à 10$ pour gagner une corvette d’occasion…de 2013 quand même! Tirage samedi prochain…Estelle va peut être revenir en France avec une belle Chevrolet!

image

Nous rentrons dans un Lapinou un peu jaloux et pour monter un peu le niveau, Estelle nous emmène le lendemain sauter en parachute…Nous nous contenterons de les regarder sauter…si Didier avait été là, je pense que je me serais laissé tenter, juste histoire de le pourrir dans la descente lol…

image

image

Et puis comme le temps passe vite, si vite, il est déjà l’heure de reprendre la route. Estelle retourne à ses examens de fin d’année et c’est le cœur serré que nous nous dirigeons maintenant vers la Floride après avoir changé une énième fois de plan. En effet il fait encore -18° dans l’Ouest au niveau du parc Yellowstone…et on préfère les 24° de Miami. Bin oui, fait chier mais on commence à se faire vieux, on a déjà la panoplie complète, le camping car, les lorgnons, le chien à Mémé et nos deux indispensables chaises-longues…que l’on n’a toujours pas sorti du ventre de Lapinou. Le premier jour oú il fait beau et chaud on en profite pour se promener et le deuxième jour où on commence à envisager un peu de farniente, paf!, on prend toujours un bon orage sur le groin! et on reprend alors la route vers d’hypothétiques territoires aux cieux plus cléments. Dur vie de voyageurs que je vous raconte là…

Commentaires sur: "Bowling green Tété" (4)

  1. c’est trop mignon =) j’aime beaucoup ta manière d’écrire papou, et tu as oublié de dire qui est l’artiste auteur du mur DBZ hahaha =p gros bisous❤

  2. Je t aurais pourri dans la descente je suis plus lourd que toi

  3. Archer pascale a dit:

    Dégonflés….moi je saute le mois prochain

    • Le parachute c’est has been, maintenant c’est le base jump !
      Et puis être d’heureux dégonflés nous va très bien.
      Bisous à toi et merci de suivre le blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :