We have a dream…

Les USA

USA

Nous voilà donc aux USA!
Après avoir cotoyé le lac Ontario au Canada, enjambés les chutes du Niagara qui font la liaison avec le lac Erié, nous longeons maintenant ce dernier à la recherche d’un joli coin pour bivouaquer. Première surprise, il n’y a dans cette région absolument aucun chemin libre à la circulation, aucune forêt libre d’accès, aucun grand espace vierge…tous les 300 mètres il y a soit une petite maison avec un terrain privatif non clôturé, soit des forêts ou des champs mais avec un seul accès fermé par une barrière, pas le moindre chemin libre d’accès, pas d’espace où glisser Lapinou discrètement et lorsque l’on sort de cette campagne qui s’étend sur des centaines de kilomètres c’est pour entrer dans d’immenses zones commerciales de plusieurs kilomètres qui ceinturent un minuscule centre ville constitué la plupart du temps de petites maisons légères en bois. Le contraste est saisissant avec toujours d’un côté de la ville, le quartier huppée avec ses maisons aux formes tarabiscotées, bien entretenues, repeintes récemment et entourées de pelouse parfaitement tondues

image

image

image

image

et de l’autre côté, en complète opposition les quartiers plus misérables où les mêmes maisons de bois mais aux formes un peu plus basiques sont dans un état d’abandon voir même de délabrement avancé et où seule parfois une lumière falote perce à travers les fenêtres déglinguées indiquant qu’elles sont toujours habitées.

image

image

image

On ressent vraiment un monde à deux vitesses mais sans percevoir pour le moment de friction flagrante entre les deux. Pas de détérioration de biens communautaires, pas de graffiti, les riches propriétés sont encore ici ouverte sur l’extérieur, les limites des terrains ne sont pas clôturées, il n’y a pas de portail et le respect de la propriété semble être une base de la culture américaine. Les portes des garages encombrés de matériels divers restent parfois grandes ouvertes même la nuit, les stocks des entreprises sont également entreposés à l’extérieur sans clôture ni grillage… impensable chez nous surtout en plein centre ville!

image

Les maisons sont ici toutes en bois…mais plutôt style mobile home de structure légère que chalet savoyard massif…L’impression de cette architecture et de ses techniques de construction me fait penser que les américains sont déjà entrés depuis quelques temps déjà dans l’ère des maisons jetables: Pas de fondations, une technique d’assemblage de panneau en particules de bois ultra légère, des couvertures de toits exclusivement en shingle, un aménagement extérieur sommaire se résumant à une simple pelouse dont l’entretien plus ou moins fréquent traduit bien souvent le niveau de vie des occupants, etc… Même les grands arbres destinés à faire de l’ombre ou décoratifs ( sapins, cèdres, magnolia) sont plantés à l’origine tellement près des murs qu’au bout d’une quinzaine d’année leurs fondations et leurs branches commencent à faire des dégâts irrémédiables aux soubassements et à la toiture…comme si au moment où ils ont été plantés, on n’envisageait pas leur développement sur une durée supérieure à une quinzaine d’année…

image

Tout cela donne une atmosphère étrange à ses villes, en plus certainement à cause du froid ambiant, il n’y a aucune activité humaine visible à l’extérieur de ses maisons, pas d’enfants turbulents dans les rues, personne dans les jardins, très peu de lumières éclairées aux fenêtres…un peu tristounet tout ça!
On voulait longer le lac Erié jusqu’à Chicago mais la proximité de cette masse d’eau, encore gelé par endroit, associée à un vent de nord-ouest donne une atmosphère glaciale ne nous incitant pas à des flâneries bucoliques. Nous décidons alors de bifurquer à l’intérieur des terres, direction Sud-Ouest à la recherche d’un peu plus de chaleur.
Tant pis pour Chicago, de toute façon, les buildings, les Malls, les musées et les fêtes foraines ne sont pas vraiment notre tasse de thé.
Into the wild à notre préférence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :