We have a dream…

Voilà donc plus de 8 jours que nous sommes revenu d’Anvers et toujours pas de nouvelle de Lapinou…
Hier nous avons reçu un mail de Seabridge nous informant qu’en raison des conditions météo et d’une maintenance du bateau en Angleterre le départ d’Anvers ne s’effectuerai que le dimanche 17 mars au lieu du mercredi 13. Donc à l’heure d’aujourd’hui si Lapinou n’a pas été oublié sur son quai pourri sous un mètre de neige il devrait être à bord de l’Atlantic Companion pour une arrivée théorique à Halifax le 27 mars, donc pour nous un retrait possible à partir du 30 mars…

…enculé par le diable…

Le vendredi 29 mars c’est le Vendredi Saint…jour férié même au Canada
Le samedi et le dimanche c’est le pont avant le lundi de Pâques…férié lui aussi!
Donc à priori pas de retrait envisageable avant le mardi 02 avril.

…et on arrive non sans mal à Halifax par avion le 26 mars…le temps risque d’être long…par -15°…

L’avion d’ailleurs, parlons en…
Si le shipping d’un camping car n’est pas toujours simple, pour des ploucs même le vol sec peut réserver des surprises. On en est quand même à la quatrième réservation et la vendeuse de Leclerc Voyage est devenue une grande copine.

Par contre toutes les tanches des centres d’appel des services de réservations ne sont pas nos amies…

Durant les 4 heures que l’on a du passer à l’agence, on a déjà fait un tour du monde téléphonique de la misère humaine et de la limite du profit à tout prix.
Que les centres d’appel des voyagistes soient en Afrique, en Asie ou ailleurs, la compréhension de nos interlocuteurs de la langue française est, pour la majorité à qui on a eu affaire, pour le moins hasardeuse…Comme on a eu le temps pour pouvoir prendre les choses avec un peu de philosophie, Fanta nous a bien fait marrer! En effet les voyagistes ont l’habitude de noter le prénom de leur interlocuteur après chaque réservation et on a eu droit à notre lot de Aïda, Fatima, Zaïda et…Fanta qui a remporté le pompon haut la main! Même en épelant les mots et les nombres lettre par lettre, chiffre par chiffre, au bout d’une demi-heure elle faisait encore répéter les codes…à mon avis elle devait être égyptienne…et écrire en hiéroglyphes!
Comme on n’avait de toute façon pas d’autres choix que d’être mort de rire devant tant d’incompréhension, lorsque la vendeuse d’une patience inouïe lui demande son prénom à la fin de l’entretien, notre brave africano-égyptienne lui dit :
 » Fanta comme la boisson » …en même temps que moi je perturbe la vendeuse en lui disant que si la réservation est bien enregistrée, je veux bien me faire curé…
…Moment de rire…et la vendeuse reprend la conversation en reprécisant le nom :
… » donc toi, ton prénom, c’est bien Coca c’est ça ?  » …et là, éclats de rire général devant la confusion et c’est les larmes aux yeux que la conversation se termine enfin.
Voilà un exemple vivant de la différence de culture aujourd’hui. En Afrique de l’ouest par exemple, la boisson Fanta est bien plus présente et moins cher que le Coca, donc la référence pour les autochtones à la boisson Fanta est évidente, alors que chez nous c’est plutôt l’inverse…Bref on a passé un bon moment et 8 jours plus tard notre réservation a été effectivement annuler car Air-Canada doit certainement être encore en train de traduire les hiéroglyphes hébraïques de Fanta…
Donc nouvelle visite au Leclerc de Firminy, nouvelle réservation, cette fois au lieu de passer par Bruxelles on passe par Amsterdam , on gagne même une cinquantaine d’euros sur le voyage et on attend comme d’habitude la confirmation de l’accord des compagnies aériennes pour le transport de Couic…
Comme on n’a toujours pas de nouvelle de Lapinou, on attend sagement et 5 jours plus tard, comme Zaïda n’a pas mieux fait son travail que Fanta, la réservation est annulée. Christine n’ose même pas nous rappeler et se charge de réserver encore un autre vol…qui sera aussi annulé pour les mêmes raisons! C’est là que la chef intervient, car l’heure du départ approche à grands pas et nous n’avons toujours pas d’avion, nous ne savons pas où est Lapinou ni quand et où nous allons coucher par – 15°…et sans bagage puisque tout est dans Lapinou.
…Tout va bien… Restons zen!
Bien sur à 8 jours du départ toutes les dates ne sont plus disponibles et bien que nous aurions aimé pouvoir retarder notre départ jusqu’au 1 avril il n’y a pas moyen sauf a un prix rédhibitoire. Donc aux dernières nouvelles on passe par Toronto et après 24h de navettes entre les aéroports et les avions on devrait arriver pas frais et pas dispo à Halifax vers les 23h locale (+7h de décalage…)
À un moment on avait trouvé un super vol, Londres Halifax direct en 7h,…sauf que les rosbeefs ne veulent pas de chien sur leurs vols!
Saloperie de Couic, personne ne veut d’un Yorkshire ?
À cause d’un tas de poils de 3 kgs, au lieu d’un direct pas cher, on va se farcir un Lyon Paris, Paris Montréal, Montréal Toronto, Toronto Halifax…. pour une petite fortune!

Mais qu’est-ce qu’on va se faire chier la-bas ???alors qu’on a tout ce qu’il faut ici, bien au chaud…

Commentaires sur: "Lapinou et Lapinou 8 jours plus tard…" (1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :