We have a dream…

Premières péripéties…

Hé oui, on n’est pas encore parti que l’on commence déjà à bien rigoler !

Dernier épisode lors du rendez-vous à l’ambassade des Etats-Unis pour essayer d’obtenir nos visas permettant de passer 6 mois de tourisme par an en Amérique.

Avant ce fameux rdv, il a bien sur, fallut se farcir deux heures de prise de tête sur internet pour arriver à remplir correctement la demande dématérialisée de rdv…nom du père, nom de la mère, nom du grand père de la belle mère de la tante de ma soeur, et j’en passe sans oublier la photo qui va bien où il ne faut surtout pas un cheveux mal plaçé où un regard déplacé…mais après quelques bons jurons salvateurs, le formulaire a été envoyé avec succès et le rdv pris pour le 14 septembre 2012.  Youpee !!!

Donc nous voilà, Phil et Mich et Couic, les deux bons provinciaux de base accompagné de leur molosse qui débarquent un bon matin à la gare de Lyon, gare qui comme son nom ne l’indique pas, se trouve bien sûr en plein centre de Paris, pourquoi faire simple…

Comme on est jamais assez prévoyant, nous sommes le 13 septembre…ce qui nous laisse 24h pour trouver l’ambassade et pouvoir aussi rendre visite à ma tante et à mon oncle à Saint Germain en Lay.  Sortis du TGV,  nous nous mettons en quête du bon RER  pour Saint germain et nous achetons un carnet d’une dizaine de tickets de métro afin de pouvoir visiter un peu Paris et d’aller également faire un saut au salon du  Mondial de l’Automobile qui se tient à la porte de Vincenne.

Jusque là, tout va bien. On a pris le bon TGV, pas de grêve ni de retard, juste à signaler  la laisse du chien qui s’est enroulé au premier passage de tourniquet pour accéder au métro mais incident  géré admirablement par Couic qui  a brillamment survécu dans un très beau et très mélodieux couinement glissé habilement entre les deux portes battantes qui s’était refermées  sitôt le tourniquet franchi,  sans se préoccuper de ce qui avait au bout de la laisse encore  entortillée dans le tourniquet…

Donc résultat du match:

Couic…1  et  Tourniquet…0

….Arrivée au terminus du RER à Saint Germain en Lay, nouveau combat avec le tourniquet et là, résultat inverse:

Tourniquet…. 1 et Ploucs de Haute-Loire ….0

…impossible de passer cette saloperie de tourniquet qui refuse de valider nos tickets de métro. En plus maintenant on ne peut plus sauter par dessus les tourniquets comme avant car juste derrière, il y a ses fameuses portes battantes écrase chien pour justement empêcher les fraudeurs et leurs chiens de prendre le métro gratuitement…Ne souhaitant pas particulièrement passer la nuit ici,  je repère une large porte battante sans tourniquet qui doit servir pour les voyageurs avec des bagages encombrants et dès que l’occasion s’est présentée, j’ai poussé tous mes bestiaux dans le dos d’un honorable touriste avec une grooosse vaaliise…Il a bien été un peu surpris mais la vue de mon molosse lui a oté l’envie de poser toutes questions….et c’est donc moi qui les lui ai posé. Pourquoi est-ce que l’on avait pas pu sortir du métro avec nos tickets?

…la réponse était toute simple, …c’est que à Paris rien n’est simple ! …En partant du centre de Paris, tu peux prendre le RER avec un ticket de métro mais tu ne peux pas sortir à n’importe quelle station…A partir d’un certain moment ton ticket de métro n’est plus valable et il te faut un ticket de RER…sauf qu’il te faut acheter le ticket de RER avant de passer le fameux tourniquet…donc avant de rentrer dans le métro…et celà est valable pour toutes les destinations des RER. Par exemple pour aller à la porte de Vincenne, tu peux y aller avec un simple ticket de métro mais pour aller à Vincenne il te faut un ticket de RER…

Après ses savantes explications fournies gentiment par mon oncle et ma tante, nous voilà donc paré à affronter les transports parisiens.

Jeudi 14 septembre, rdv à 9 heures précise à l’ambassade des USA. Par miracle nous y sommes avec 1/2 heure d’avance après quelques changements hasardeux de lignes de métro. Il y a des fourgons de police de partout et nous devons suivre un itinéraire très précis pour nous approcher de l’entrée de l’ambassade. Les têtes en l’air qui ne suivent pas les directives sont très vite rappelés à l’ordre! Un premier comité d’accueil nous attend à l’extérieur des batiments. Contrôle des papiers et première question du vigile…Vous allez où avec ce chien ?….Bin faire notre demande de visa !…..A mais non!, les chiens ne sont pas admis à l’ambassade…..On peut le laisser là, accroché à la barrière ?………………….Bon, on a vite compris que Couic n’était pas le bienvenu à l’ambassade et qu’il nous restait 1/4 d’heure pour trouver un endroit où on pourrait le laisser en ayant une petite chance de le retrouver quand même…Premier bar, refus! deuxième bar….idem, direction un troisième bar qui peut-être éventuellement pourrait…..c’est mal parti, on va être en retard pour notre premier rdv internationnal !

Mais c’était sans compter sur ma force de persuasion de la gente féminine et c’est finalement dans un salon de coiffure que Couic nous attendra gentiment…en espérant qu’une marquise ne tombera pas amoureuse d’elle au point de se rendre coupable d’un enlèvement ignoble…

Nous voilà donc revenu au pas de course devant le comité d’accueil avec nos papiers mais sans le cleps…, le fonctionnaire épluche nos papiers et m’autorise enfin à passer le premier barrage,  je lui dis alors que je viens aussi avec mon épouse pour obtenir un visa pour deux…et il me répond que c’est deux visa pour deux…donc deux mandats de 168 euros…et comme je n’en avais fait qu’un….une seule entrée autorisée !!!

ARRRGH!!!!! la moutarde commence à me monter aux naseaux mais comme tous les gens autour de nous ont visiblement les mêmes problèmes on se réconforte mutuellement…..et on se fait refiler l’adresse d’une poste pas trop loin pour pouvoir aller faire un deuxième mandat à destination de l’ambassade vite fait…

Et c’est reparti, au petit trot! Mich commence à regretter d’avoir pris ses jolies chaussures à talon….Cà lui apprendra à vouloir jouer les mondaines ….Plouc un jour, Plouc toujours (lol)

C’est donc grave en retard qu’on arrive pour la troisième fois devant le premier contrôle….qui nous laisse enfin accéder au second contrôle à l’intérieur du batiment. Là, fouille en rêgle…on doit laisser dehors la bouteille d’eau que Mich se faisait une joie de déguster après ces différentes course à pied…on pose les téléphones portables, les montres, les clés, on passe trois fois sous le portique qui n’en fini pas de sonner (qu’est-ce qu’on peut avoir comme bordel dans les poches…) et nous arrivons enfin dans l’enceinte du graal après un dernier bureau où on nous donne un ticket avec un numéro. Une grande salle pleine de gens cosmopolites nous accueille et nous attendons enfin notre tour.  La dame derrière le  guichet à l’air sympa mais lorsque je lui donne mon dossier son visage s’assombrit rapidement… Ail, ail, ail !!!……..Vous n’avez pas rempli la demande de visa pour madame ?

………Bin sur le formulaire, il est demandé avec qui on voyage et j’ai mentionné le nom de mon épouse et répondu à toutes les questions concernant son père, sa mère, le  nom du grand père de la belle mère de la tante de sa soeur, etc…       Oui mais il fallait quand même remplir un deuxième formulaire pour votre épouse!…………..Bon, et bien je vais vous le remplir tout de suite!…………….Impossible, il faut impérativement le faire par internet!          ……………….????   ………et je parie que vous venez de loin ?…………

Et nous voilà de retour à la case départ devant le premier poste de contrôle….on va bientôt appeler le vigile par son prénom !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :