We have a dream…

…bin je crois bien qu’il n’existe pas !

…mais en fonction de ses souhaits, de son projet…et de son budget on peut essayer de se rapprocher de son idéal théorique.

Etant passionné de véhicules tout terrains depuis…toujours, je me suis longuement posé la question de savoir avec quel type de véhicule je souhaiterai partir voyager sur une longue période (supérieure à 6 mois)…4X4 ou 4X2 ?  voiture ou camion ? avec quels équipements ? et quel budget maximum…

Et là comme je m’y suis pris à l’avance, j’ai déjà pu commencer à voyager dans ma tête avec pleins de véhicules différents et surtout chercher dans pleins de blogs de bourlingueurs les avantages et les inconvénients des différentes formules. (essentiellement les différences entre 4×4 ou 4×2  et  voitures ou camions)

Donc en fonction des jours et des humeurs, je me voyais bien partir tantôt en gros camions 4×4, tantôt en petit Toyota HZJ 79 avec une cellule Azalai, tantôt avec un simple fourgon…, tantôt en avion avec location d’un camping car sur place, etc………………..Tout était donc possible………….

Sauf qu’à un moment donné il faudrait bien après la nécessaire réflexion passer à l’action. Ce qui ne s’annonçait pas aussi simple que çà, car une fois le type de véhicule choisi, comme pour une question de budget je souhaitais m’orienter vers un véhicule d’occasion,…il allait falloir encore trouver dans le type de véhicule pressenti la bonne occasion !                               Le chemin n’était donc pas tout tracé !

Après avoir étudié et caressé de nombreuses alternatives et tandis que je m’orientais sérieusement vers un petit Toyota 4×4 avec cellule…mon honorable épouse, qui jusque alors considérait mes projets de voyage comme un doux rêve lointain et incertain, a soudain décidé d’intervenir….

toyota avec cellule Azalai

C’était suite à notre visite dans le midi d’un fabricant de  cellule, en sortant du salon d’expo elle m’a regardé en me demandant si je voulais sérieusement dépenser la somme astronomique de 70000 euros pour la faire vivre pendant plus d’un an dans une boite à sardine de 2m2 sans vraie douche et sans vrai wc …

…Gloup’s! ….vu sous cet angle là, même en essayant de trouver une cellule d’occasion, les deux mètre- carré (même d’occasion) ne serait jamais (et toujours !) que deux m2…  et quand femme veut…homme blanc doit composer !… Mais soyons honnête, je ne peux vraiment pas me plaindre car les seuls impératifs posés par ma chère et tendre étaient de pouvoir prendre confortablement une bonne douche chaude, d’avoir un wc et de disposer d’un lit permanent. Pour le reste elle s’en foutait complètement et me laissait carte blanche.

Bon…., je devrais bien quand même à arriver à trouver un engin qui me plaise, je ne vais quand même pas être obligé de me le construire ! Donc il n’y a plus qu’à repartir dans de passionnantes recherches d’info sur les nombreux sites de bourlingueurs..et sur le bon coin coin pour me rendre compte une nouvelle fois de l’incroyable diversité des véhicules utilisés par les voyageurs aux long cours…cela va du vieux Citroen tub restauré au camion de collection en passant par toute la gamme possible et imaginable de fourgons modifiés en tout genre.

C”est donc en fouinant sur le net que je suis tombé sur un site qui détaillait très bien cette recherche du véhicule idéal et cerise sur le gâteau, l’idéal décrit correspondait exactement au mien

.Ma Maison Roulante

CHOIX du VEHICULE

Ce véhicule avait été préparé et choisi il y a cinq ans par gérard pour un voyage autour du monde solitaire.
Je dirai “égoïste”.
Nous avons fait connaissance, et décidé de partir ensembe. Alors tout l’intérieur a été refait cette année pour un voyage à deux.

C’est un vieux camion frigo ?
NON !!!
C’est la question systématique que nous posent les campingcaristes français (avec un certain dédain)
fiers de leurs véhicules de “marque” image de leur statut social (et pour beaucoup du long crédit qui reste à payer)
Pas de quoi être si rodondant quand on sait que leur véhicule toute liberté ne leur donne pourtant qu’une piètre autonomie
et les oblige à se brancher très vite sur le 220 ou polluer avec leur groupe.
(curieusement les autres nationalités s’intéressent au véhicule sans faire de raisonnement)

Après achat du porteur et de la cellule neufs,
l’intérieur de la cellule a été réalisé par Gérard en respectant bien les normes imposées,
puis cinq ans après ‘cassé’ et réaménagé par nous deux.
Ce véhicule a couté plus de 300.000 FF en 2000 du fait des solutions choisies assez sophistiquées
en matière d’autonomieà cette époque.

CAHIER des CHARGES PORTEUR

Lire ausi les rubriques
Land Rover ou Camping Car ou camion 4×4
et
Bien Choisir son Camping Car
et
routes Ladakh
3,5 TONNES maximum.
C’est un choix qui s’est imposé pour le passage de certains ponts et bacs et surtout pour désenliser le véhicule.
CABINE AVANCEE BASCULANTE
Le véhicule ne devant pas dépasser 5.50 mètre , la cabine au dessus du moteur permet de gagner minimum un mètre de longueur de cellule, par rapport à un véhicule classique. C’est un avantage énorme et la cabine se relevant, l’accessibilité moteur est idéale.
GARDE AU SOL :
Elle devait être de 20cm minimum, partout et non pas au point le plus haut et le porte à faux arrière devait être de 1,50 mètre grand maximum. le châssis devait être à une hauteur minimum de 50cm du sol en bout du porte à faux.
EMPATTEMENT COURT :
C’est vital sur les pistes, (surtout en Amérique latine) pour garder un rayon de braquage raisonnable, permettre des demi tour
très faciles et surtout éviter que le véhicule ne se ‘pose’ sur les bosses.
Rayon de braquage parmis les plus courts (10.6 mètres)
EQUIPEMENT / CARACTERISTIQUES :
ce véhicule devait être de type propulsion, équipé d’un blocage de différentiel, pont court, première et marche arrière
à démultiplication très courtes et châssis renforcé.
ROUES JUMELLEES :
En plus des avantages sur le plan solidité et adhérence sur piste, cela permet de n’emporter qu’une roue de secours.
On dispose de 7 roues avec la roue de secours. En cas de double, ou triple crevaison,
on peut continuer à rouler sur quatre roues, (très doucement), en enlevant les roues crevées.
MOTEUR :
Ce camping car, devait permettre de profiter d’un rythme de vie, loin du stress et près de la nature.
150km/h n’étant pas une obligation, la technique “common rail” a été éliminée pour éviter les risques de casse moteur
du fait de la mauvaise qualité des gasoils hors Europe.
SUSPENSIONS :
Le choix s’est porté sur des suspensions à lames, avant et arrière, que n’importe quel forgeron d’Afrique,
Amérique latine ou Asie est capable de réparer.

CAHIER des CHARGES CELLULE

Priorités : Confort de couchage, grande salle de bain avec douche et WC réellement utilisables pour permettre la meilleure hygiène
Très nombreux rangements.
ISOLATION
Très performante et surtout sans pont thermique
AUTONOMIE
Devait permettre de n’avoir jamais recours au 220 volts, de garantir d’importantes réserves d’eau, et de n’utiliser le gaz que pour la table de cuisson du fait des difficultés à ravitailler dès qu’on quitte le pays d’origine des bouteilles de gaz.

ACHAT VEHICULE

Le choix s’est porté sur un NISSAN ATLEON 110.35/1 HD Châssis cabine Type Chantier (à l’origine 5T600) homlogué NISSAN 3T500
Cabine avancée 3 places, basculante par barres de torsion, suspendue arrière. Empattement 2.80 mètres (identique à land Rover 130) Rayon de braquage parmis les plus courts (10.6 mètres)
Châssis renforcé longerons en U hauteur 168mm au lieu de 128 mm pour modèle de base, rapport pont court 4.83:1 au lieu de 3.89:1,
DIFFERENTIEL AUTOBLOQUANT
(a glissement limité)
Témoin de colmatage du filtre à air. Témoin de présence eau dans filtre gasoil,
MOTEUR Turbo Diesel intercooler 4 temps Injection Directe. Transmission roues jumelées arrière.

ACHAT CELLULE

L’entreprise Cargo Van habituée à fabriquer des ‘caisses’ frigo tous volumes a été choisie pour fabriquer la cellule. Parfaitement isolée, sans pont thermique, très bien protégée dans les angles par des cornières alu arrondies, (frottement des branches dans certains passages) avec porte d’accès réellement sécurisée par une serrure 3 points, et barillet sécurité type habitation.
Un carrossier à fixé cette cellule sur un faux châssis 80 mm X 80 mm et traverses 60 mm X 60 mm encastrées et points d’attache renforcés pour la piste.

DIMENSIONS
Le véhicule mesure 5.59 mètres (cabine + Cellule) 5.72 mètres en comptant le déport roue de secours et 2.06 mètres de large.
la cabine avancée permet pour une longueur hors tout très faible de bénéficier d’un espace cellule de 3.72 mètres isolation comprise.

EQUIPEMENTS

Voir aussi explicatifs dans Rubrique

12 VOLTS
Du fait de la consommation électrique du frigo à compression et surtout de la chaudière gasoil, le circuit électrique a du être très calculé car aucune solution de branchement 220 volts n’a été envisagée et du fait de la puissance de la batterie stationnaire il était impossible de la brancher sur l’alternateur sans rique. Le circuit 12 volts de la cellule
est totalement indépendant du circuit du véhicule porteur.
Le circuit en boucle (le moins n’est pas branché sur le châssis mais revient au moins de la batterie) est alimenté par trois capteurs solaires (216 watts) qui fournissent en énergie une batterie Hoppecke 225 Ampères stationnaire. Les capteurs solaires sont orientables, mais à ce jour, même en utilisation hivernale en montagne, jamais eu besoin de les incliner,
la charge étant largement suffisante.
Un Ordijauge de batterie Votronic permet de calculer l’autonomie avec exactitude .

CHAUFFAGE / EAU CHAUDE
Le gaz ne pouvant être envisagé (trop de contraintes et ravitaillement difficile), Une chaudière Gasoil à circulation d’eau s’est avérée la meilleure solution en autonomie et en confort d’utilisation. Le modèle à EAU, a été choisi pour les énormes avantages qu’il apporte.
– Branché sur un chauffe eau à récupération d’énergie, il chauffe 75 litres d’eau chaude très rapidement.
(en 60 mn, 75 litres d’eau à 45°)
– Branché sur des radiateurs en alliage d’aluminium (type chauffage central habitation, équipés de robinets thermostatique), il permet de chauffer la cellule en un temps record pour une consommation gasoil dérisoire. ce système offre d’autres caractéristiques.
– On peut très facilement raccorder la chaudière au circuit d’eau du véhicule, et récupérer les calories moteur pendant qu’on circule.
– Ce système permet aussi de préchauffer le moteur en période froide.
– Et surtout ce chauffage peut rester allumé pendant que l’on circule.
EAU

Les réserves d’eau de ce véhicule sont de 270 litres d’eau propre et 150 litres d’eaux usées. Tous les réservoirs sont isolés hors gel par 5cm de polyuréthane, et placés le plus bas possible pour un meilleur centre de gravité. Deux pompes automatique FLOJET (12.5 l/mn) alimentent le circuit d’eau. Le remplissage des réservoirs peut s’effectuer par tuyau quand on a la chance de trouver un robinet, et pompe immergée 18 litres minute dans les autres cas.
GAZ
Dans ce véhicule, le gaz n’est utilisé que pour la cuisson. Une bouteille 13 Kg qui alimente un barbecue que l’on utilise à l’arrêt à l’extérieur et une bouteille camping gaz qui alimente la plaque de cuisson intérieure utilisée pour petits déjeuners et en cas d’intempéries.



FRIGO

type compression contenance 80 litres.Fonctionne en toutes circonstances, sans avoir à veiller à l’horizontalité du véhicule et quelle que soit la chaleur extérieure.
AERATION
de la cellule se fait par des Manches à air nautiques PVC souple blanc (comme sur les bateaux) bien utiles en cas de forte chutte de neige, tempête de vent ou de pluie qui obligent à fermer fenetres et lanterneau.
Un extracteur air 12 volts / 20 watts – 180 m3 / heure et un lanterneau au dessus de la plaque de cuisson.
WC
de type nautique broyeur 12 volts avec réservoir d’alimentation en eau 35 litres séparé et réservoir eaux noires 50 litres. Ce système permet de n’utiliser aucun produit et se révèle le plus écologique.Deux personnes peuvent utiliser ces WC pendant environ dix jours sans avoir à vidanger.
(En nautisme, obligatoire dans les ports USA et recommandé dans la plupart des autres ports)
Trappe passage cabine
pour sécurité 0.65 mètre x 0.55 mètre
RANGEMENTS
De nombreux coffres techniques sous la cellule très accessibles de l’intérieur ou de l’extérieur

d

EQUIPEMENTS :
4 plaques désensablage Alu : 2X 1.50 mètre + 2 X 1.00 mètre
150 litres de Gasoil permettent une autonomie de 1250 km sur route (12.5 l / 100 km) et 1050 km dans les plus mauvaises conditions (14.55l / 100 km dans les pires conditions en 1ère/seconde sur 600km routes Ladakh)
Une corde bateau de vingt mètres avec seuil de rupture de 7t500 (elles ont l’avantage d’une certaine élasticité qui protège un peu l’embrayage du véhicule tracteur, et au contraire des sangles, peuvent rester mouillées très longtemps et bien se nettoyer après un long passage boueux) .Cette longueur rassurera la personne qui acceptera de tracter
car il voudra rester éloigné de la zone d’enlisement.
on trouve toujours un camionneur, ou agriculteur prêt à vous sortir d’un mauvais pas, mais il n’est pas sur qu’il aura du matériel de remorquage. Une pelle. Cables démarrage : Batterie trop faible, impossible de pousser pour démarrer. Branchés sur la batterie d’un véhicule de passage, ils permettent de sortir d’un très mauvais pas. Compresseur 12 volts utilisation possible 8 heures sans interruption et gonflage 7.5KG. Filtre à air, filtre à gas oil, filtre à huile, courroies,
Liquide refroidissement.nécessaire de réparation pneustubeless.

BILAN

Après utilisation, sur le sable, les pistes et la neige, dans des conditions de température très froides et très chaudes,
le Bilan est positif.
les solutions choisies, permettent un confort d’utilisation, et une autonomie exceptionnels.
Dans ces conditions, aucun regret sur le prix de revient assez élevé de ce véhicule au look “camion frigo”.

——————————————————————————————————————————————————————————————————————————-

 

Le problème c’est que le véhicule qui correspondait à l’idéal de Gérard (et par extension au mien) n’existait pas dans l’offre des fabricants de camping car !

Gérard avait décidé de se construire lui même son véhicule idéal en partant d’une base neuve…mais là on sortait du budget que j’avais attribué au véhicule  et de mes compétences pour la fabrication.

Ne restait plus qu’à essayer d’en trouver un d’occasion mais là aussi je me suis vite rendu compte que ce concept de véhicule deux roues motrices en poids lourd détaré n’était vraiment pas courant dans le milieu du voyage. En deux roues motrices on trouve soit du fourgon classique (ivéco daily, renault B110, mercedes sprinter, Peugeot boxer), soit du camping car classique mais dès que l’on passe au gabarit supérieur on tombe soit sur du camion 4×4 soit sur des autocars transformés mais au bout de six mois de recherches intensives sur le net, rien qui pouvait ressembler de près ou de loin à ce fameux Nissan…

Je ne voulais pas d’un fourgon classique 4×4 car la fiabilité mécanique du système de transmission de ce type de véhicule est assez aléatoire, même sur des modèles récents et surtout la disponibilité des pièces en cas de casse n’est pas du tout assuré ou alors à un prix à en refroidir plus d’un.

La suite dans véhicule idéal suite 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :